Les champs indiqués par une * sont obligatoires

27 RUE GODEFROY, LYON 6ÈME

MiraDry

Le traitement médical qui stoppe la transpiration et les odeurs des aisselles

La transpiration de vos aisselles ainsi que les odeurs vous gênent au quotidien, vous souhaitez vous en débarrasser de façon définitive ? Miradry® est la solution médicale pour vous débarrasser définitivement de la transpiration des aisselles.
La technologie miraDry est le tout premier traitement médical, non chirurgical qui va éradiquer de façon sûre et définitive les glandes axillaires qui sont responsable de la transpiration des aisselles. Vous pourrez ainsi dire stop aux taches d’humidité sur vos vêtements, aux odeurs, aux traces de déodorants et à la transpiration.

Miradry est l’aboutissement de 5 années de recherches cliniques effectuées aux Etats-Unis. Cette technique est autorisée aux USA (marquage FDA) depuis le début de l’année 2011. Nous comptons plus de 100 000 traitements miraDry effectués dans le monde depuis cette date. Nous avons donc un recule suffisant pour affirmer l’efficacité de cette technique.

A quoi sert la transpiration ?

La transpiration corporelle plusieurs rôles fonctionnels : protection de la peau, hydratation, élimination de toxine, sécrétion de phéromones mais le plus important est la thermorégulation : maintenir la température du corps à 37 degrés. Pour cela, nous avons plus de 2 millions de glandes sudorales réparties sur toute la surface de notre corps. On distingue deux types de glandes sudoripares :

  • Les glandes eccrines
  • Les glandes apocrines

Les glandes eccrines sont reparties partout sur le corps et aussi les aisselles. Elles vont produire une sueur essentiellement constituée d’eau. C’est l’évaporation de la sueur à la surface de l’épiderme qui va baissera la température du corps en cas d’hyperthermie : chaleur extérieure, fièvre, émotion. Ces glandes sont localisées partout dans le corps dont les aisselles.
Les glandes apocrines sont localisées au niveau des aisselles et du périnée, elles sont à l’origine d’une sueur avec des phéromones responsables des odeurs qui nous identifient. Elles vont voir leur activité augmenter lors de la puberté puisqu’elles sont sous contrôle hormonal.
Dans une journée, il est possible de transpirer entre deux litres pour un sujet sédentaire à plus de neuf litres lors d’un effort physique intense.
Vous ne risquez donc pas de transpirer plus ailleurs, vous ne risquez rien quand vous éliminez la transpiration des aisselles. Il est important de comprendre que les aisselles ne représentent qu’une surface corporelle réduite (environ 20cm carré) et qu’il n’y a que 2% des glandes surodales corporelles totales. En arrêtant la transpiration des aisselles soit par injections de toxine botulique, soit grâce à la technologie miraDry, toutes les autres glandes sudorales, les 98% restant continuent de fonctionner normalement.

    • Après la préparation des aisselles (aseptie, anesthésie locale, marquage de la zone de traitement etc…) l’applicateur Miradry® au contact de la peau va délivrer des ondes ultra-courtes focalisées entre 2 et 3 mm de profondeur, au niveau du derme. La focalisation des ondes ultra-courtes permet à ces dernières de traverser la peau sans l’abimer mais de chauffer à environ 60 degrés la couche du derme entre 2 et 3 mm de profondeur, là où sont situées les glandes sudorales. Cela permet d’obtenir une thermolyse dermique : une destruction par la chaleur des glandes sudorales mais aussi des racines pilaires. Miradry va en effet éliminer la transpiration mais aussi épiler définitivement la zone axillaire. Les tissus environnants comme la peau, les nerfs ou les vaisseaux ne seront pas touchés. Comparaison de miradry et des autres traitements de la transpiration axillaire : mettre le shema.
    • Avant votre rendez-vous au cabinet, vous devez raser vos aisselles (la veille ou le matin même). Il est en effet nécessaire que la peau soit totalement lisse afin d’être dans les meilleurs conditions de traitement. Je vous recommande aussi de prévoir des habits amples qui seront plus agréables à l’issue du traitement. Il est nécessaire de réaliser une anesthésie locale des aisselles avant d’utiliser l’applicateur miraDry. Pour que cette étape ne soit pas du tout douloureuse, vous aurez appliqué un peu de crème anesthésiante au cabinet. Comme pour des injections d’acide hyaluronique sur le visage, c’est à l’aide d’une fine canule que j’injecterai vos aisselles avec de la xylocaïne. Il faut compter environ 20 minutes pour réaliser l’anesthésie de la zone. Une fois l’anesthésie réalisée, un calque adapté à la taille de vos aisselles sera déposé sur la peau, un peu comme un décalcomanie. Ce calque laisse un guide sur la peau pour l’application de la pièce à main pendant le traitement. Une fois sur la peau, cette dernière va exercer une légère aspiration afin de mettre en contact la peau à la membrane d’où sont produites les ondes ultra-courtes focalisées. En même temps, un système de refroidissement protège votre peau ainsi que les autres tissus environnants. La totalité de la surface de l’aisselle est traitée entre 30 et 45 minutes. Vous constaterez l’efficacité du traitement dès le lendemain et de façon définitive. En effet, une fois détruites, les glandes sudorales ne repoussent pas.
    • Les suites sont simples : vos aisselles seront sensibles un peu gonflées du fait de l’anesthésie et d’une réaction inflammatoire transitoire. Il pourra vous être difficile de porter des charges lourdes pendant 48 heures. En fonction de votre activité professionnelle, il sera préférable de prévoir votre traitement en fin de semaine. A l’issue de votre traitement, je vous remettrai deux pack de froid que vous appliquerez régulièrement au niveau des aisselles. Il vous sera possible de prendre du paracétamol le premier jour. De principe, je vous recommanderai de ne pas faire d’activité physique intense la semaine qui suit le traitement.
    • Miradry s’adresse aussi bien aux hommes qu’aux femmes et de tout âge. Si vous êtes incommodé par les marques humides que laisse votre transpiration sur vos vêtements, été comme hivers, miraDry vous permettra de rester toujours sec. Vous éviterez d’abîmer vos vêtements avec votre propre sueur ou avec l’utilisation quotidienne de déodorants. Imaginez de ne plus avoir à vous soucier de votre transpiration, quelque quoi les situations et, à vie ! MidraDry est aussi le traitement médical définitif pour les patients souffrant d’hyperhydrose axillaire.
    • Nous avons plus de 7 ans de recule quant à cette technique et miradry a déjà changé la vie de plus de 90 000 patients à travers le monde. Miradry est disponible en France depuis 2016. Cette technique est efficace et sûre. Comme citées précédemment, les suites sont simples. Nous signalons dans la littérature quelques cas d’infections locales qui ont été soignés par antibiothérapie classique. Quelques cas de brides cutanées ont été décrits qui ont eu une évolution favorable spontanée en 4 à 6 semaines. Habituellement, 95% des patients sont satisfait après une séance. Il est possible d’effectuer une seconde séances à 6 mois d’intervalle si vous le souhaitez.
Les honoraires pour le traitement des aisselles au MiraDry sont de 2 400€.

Praesent quis adipiscing porta. consectetur fringilla in elit. at